28 August, 2008

Herzog & De Meuron Retrospective

To know more about [Ay]A Studio click here.

/////Join us on facebook and twitter/////




Photos : Jorge Ayala

17 August, 2008

Landscape Urbanism par Charles Waldheim

Durant les deux dernières décennies, le paysage émergea comme un modèle pour l’urbanisme contemporain, le seul capable de décrire les conditions d’un urbanisme décentralisé, surtout dans un contexte naturellement environnemental. Landscape Urbanism est une critique implicite de l’architecture et de l’inhabilité de l’urban design à offrir des explications cohérentes et compétentes sur les conditions contemporaines urbaines.
Aujourd’hui, le paysage émerge comme un modèle pour l’urbanisme. Traditionnellement le paysage se définit comme l’organisation horizontale des surfaces. Or, si l’on prête attention de plus prêt à ces surfaces et ces conditions, pas seulement leur configuration, mais leur matérialité et leur performance peuvent activer l’espace et produire de l’urbanisme sans le lourd apparat de la création spatiale traditionnelle.
Le paysage est le seul medium capable de répondre aux changements temporels, leur transformation, leur adaptation et leur succession par conséquence.

La plus grande force des architectes qui pratiquent le Landscape Urbanism est dans leur détermination à ne pas accepter les formules readymade du urban design, soient elles par exemple les méga formes urbaines et « génériques » à la Koolhaas.
Ces paysagistes-urbanistes, expérimentant le sens d’inversement et le changement des morphologies urbaines, créent de nouvelles combinaisons et hybridations, laissant derrière l’opposition binaire du passé et du présent, de la ville et de la campagne, du dedans et du dehors.
Traduction: Jorge Ayala

Charles Waldheim est le vice-doyen de la faculté d’architecture, de paysage et de design de l’université de Toronto. L’enseignement et les recherches de Waldheim portent sur l’urbanisme contemporain et ses relations avec le paysage. Son travail s’est récemment concentré sur la relation du paysage nord américain avec l’économie industrielle, notamment la décentralisation des formes urbaines durant la seconde moitié du vingtième siècle. Il a forgé la notion de “Landscape Urbanism” pour qualifier l’émergence du paysage dans le contexte de l’urbanisme post-industriel.

Waldheim est co-directeur avec Katerina Ruedi Ray de Chicago Architecture: Histories, Revisions, Alternatives (Chicago: University of Chicago Press, 2005). Il est également l’auteur de Constructed Ground (University of Illinois Press, 2001), et co-directeur, avec Jason Young et Georgia Daskalakis, de Stalking Detroit (Barcelona: ACTAR, 2001). Waldheim a reçu le prix de Rome 2006-07 de l’American Academy in Rome. Il est aussi membre élu de l’Institute for Urban Design; membre honoraire de l’Ontario Association of Landscape Architects (OALA); et fait partie du comité éditorial de Canadian Architect.

Waldheim a été professeur invité à Harvard Design School ainsi que Sanders Fellow et professeur invité à l’université du Michigan. Il a été le fondateur et directeur du programme de Landscape Urbanism au sein de l’école d’architecture de l’université de l’Illinois à Chicago. Il a aussi enseigné à l’université de Pennsylvanie, à l’institut suisse fédéral de Zurich, à l’institut royal de technologie de Stockholm, et à l’université technique de Vienne. Il a reçu un Master of Architecture de l’université de Pennsylvanie, où la médaille Paul Cret lui a été décerné pour son mémoire de maîtrise ainsi que le prix Wil Melhorn pour ses recherches théoriques. Waldheim est architecte praticien et consultant, par le biais de Urban Agency, à l’intersection du design et de l’urbanisme contemporain.

04 August, 2008

Pearl River Delta. Connectivity Network

In 1982 the rapid growth and demand of cross-border traffic prompted an agreement between the Hong Kong Government and the Shenzhen authorities. This agreement suggested an improvement of connections by opening up new road links.

This linkage forecasts the passenger and freight traffic flow between Hong Kong and Pearl River West which in 2020 will reach 180- 240 million passengers and freight traffic 169-220 million tones.

As a result, a bridge linking Hong Kong, Zhuhai and Macau will provide significant macro socio-economic benefits for the Greater Pearl River Delta Region including Hong Kong. The Lingding Yang Ocean Bridge is a proposed 63-kilometer elevated roadway, spanning the delta’s mouth and connecting Zhuhai with Hong Kong.

Drawing: Jorge Ayala